Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 11:50

 

 

 

Maria V. Snyder

Format ebook

Anglais

 

 

 

 

50% done !

Mais que se passe-t-il ? Je n'arrive pas à entrer dans ce nouvel opus que j'ai tellement attendu. Je n'espérais pas retrouver exactement le même genre d'histoire qu'il y a 8 ans car l'auteur a forcément évolué dans son écriture, mais je ne pensais pas être à ce point...euh je n'ose dire "déçue", mais je ne trouve pas d'autre mot ! Je redoute l'écriture de mon avis, que je vais ressentir comme une trahison envers Maria V Snyder, auteure tellement sympatique ! Mais.. que faire ?

 

Je regrette de ne pas avoir lu le spin-off (Glass)à l'époque, mais je n'étais pas capable de lire en VO à ce moment là, malheureusement c'est une grosse lacune pour comprendre ce 7ème tome qui est véritablement une suite, même si ce sont bien Elena et Valek qui en sont à nouveau les héros.

 

Maria V Snyder est pourtant mon auteure favorite/chouchou depuis le début. En attendais-je trop ? Visiblement oui ! Ça me rend triste ! Espérons que la deuxième moitié va réussir à me capter.

 

Edit :
 

Eh bien voilà, j'ai terminé ce nouvel opus depuis 2 jours. J'ai du attendre ce délai pour me décider enfin à faire mon avis, histoire de ne pas me laisser enflammer par mes sentiments. Je l'ai classé en "ARGENT", et ça me rend malade, car je suis une fan inconditionnelle de cet auteur et ce depuis ses débuts (ça ne me rajeuni pas tout ça). Mais ce serait malhonnête et pas du tout objectif de ma part de le surclasser.

 

Donc après quelques années d'absence, nous retrouvons enfin Elena et Valek.

 

Comme je l'ai dit précédemment, dans un autre commentaire, je pense que j'en attendais trop. Enflammée par sa dernière trilogie dans laquelle j'avais pu apprécier les efforts de l'auteur pour corriger ce qu'on lui a souvent reproché, à savoir la séparation récurrente entre les tourtereaux de ses histoires, je m'étais persuadé qu'elle continuerait sur sa lancé avec ce 7ème tome qui reprend les aventures de son couple qui l'avait propulsée chez les grands! Malheureusement, c'est tout l'inverse et même pire qu'avant, car ici, les héros sont séparés de la fin du premier chapitre à l'épilogue, et si dans sa première trilogie, la connexion presque surnaturelle qui existe entre eux adoucissait grandement notre état de frustration persistante, ici j'ai rongé mon frein durant tout le roman, car de connexion il n'en est plus du tout question. Même si la cause est évidente, ça été le trop plein pour moi qui est venu s'ajouter à tous les autres mauvais points !

 

Donc voilà, comme dit dans la 4ème de couverture, Elena va perdre ses pouvoirs et Valek va jouer son poste de Conseiller et de chef de sécurité.

 

C'était prometteur...et pourtant !

 

Elena qui a subit une attaque sans savoir de qui ça venait, alors qu'elle se rendait auprès de Valek pour quelques jours de vacances, repart finalement vers la Citée pour tenter de trouver la cause de ce drame, sans avoir informé Valek de sa perte de pouvoirs.

 

Cet entêtement à lui cacher m'a beaucoup énervée d'ailleurs, car au bout de 8 ans de vie "commune", je pense qu'il est important/normal de partager ses problèmes avec l'être aimé, ne serait-ce que pour trouver du réconfort, si ce n'est de l'aide. De plus, pour une romance YA, j'ai trouvé Elena très individuelle et c'est à ce demander si elle tient encore à Valek, tant elle pense très peu à lui, voire pas du tout, tout au long du roman. A l'inverse de Valek, qui revient souvent sur des choses de leur passé commun lors de son année de gouteuse, lorsqu'il se retrouve en Ixia, auprès du Commandant qu'il n'a pas côtoyé depuis 1 an tout en enquêtant sur le mystérieux attaquant.

 

A partir de là, l'auteur va monter son histoire à travers 3 points de vue répartis en chapitre, jonglant entre Elena, Valek et Janco.

 

Ce qui aurait pu être fort intéressant, surtout celui de Valek, car cet homme tellement mystérieux a toujours fasciné et bien souvent j'ai lu des avis dans lesquels, les lecteurs auraient aimé connaître un peu (beaucoup) ce héros. Cependant, cette oscillation entre les POV a finalement plombé ce tome, le rendant long, extrêmement long et parfois même soporifique. Plusieurs fois, j'ai bien failli m'endormir sur Valek....euh sur son point de vue, pardon! Sans parler que cet homme qui a longtemps envahi mes rêves (pardon à mon mari), cet être que Maria Snyder avait bâti comme un roc, un dieu intouchable, est affaibli. Pas physiquement, mais les trahisons vont le rendre plus vulnérable, et ça, je n'ai pas du tout aimé. Surtout lorsque l'on découvre l'auteur de la trahison et par conséquent de l'attaque de Elena. Là j'avoue que j'ai hésité entre le "n'importe quoi" et le "c'est dégueu%*?! de lui faire ça"! Point positif cependant, les POV de Valek sont essentiellement des flash-back de son histoire avant l'assassinat du roi, mais là encore on se lasse assez vite de ses retours intempestifs qui ne servent pas spécialement l'intrigue présente, si ce n'est pour introduire un ou deux seconds rôles. Maintenant, avec quelques jours de recul, je tente de me persuader que Mme Snyder sait ce qu'elle fait, et ne m'a jamais déçue jusqu'ici, et donc j'espère avoir mal interprété des choses ! L'espoir fait vivre parait-il !

 

Malgré tout cela, son style est toujours présent, sa faculté à nous frustrer est grandissante ! Sa détermination à nous achever à chaque fin de tome avec un cliffhanger est omniprésente, et celui-ci ne déroge pas à la règle, c'est du lourd !

 

Les chamailleries frangin/frangine entre Leif et Elena sont toujours d'actualité, et sont peut être aussi l'une des choses qui m'a permis de tenir/poursuivre.

 

Des prisonniers évadés, des morts bien vivant. Et une Elena qui, si l'on devait lui attribuer un pouvoir qui n'a pas disparu lui, serait celui de se fourrer dans le caca, mais Valek est et sera toujours là pour la sauver ! Un sauvetage bâclé malheureusement, en 3 pages c'était plié, si j'osais je dirais "tout ça pour ça ?". Un commandant toujours aussi énigmatique, si ce n'est plus, mais aussi décevant et je m'interroge encore sur le but de l'auteur sur ce coup là. Quant à Ari et Janco, bien que nous suivons le POV de Janco, il m'a manqué cette forte complicité qu'on leur attribuait lors de la 1ère trilogie.

 

Je reste quand même très impatiente à l'idée de découvrir son prochain opus, mais j'avoue que je vais y aller avec une certaine appréhension ! Peut être qu'au final il n'est pas si bon de revenir sur un couple qui nous a tant fait vibrer et qu'il serait plus simple et plus intelligent de rester sur les bons souvenirs et sentiments procurés à cette époque là ! Je ne saurais le dire ! Mais c'est à réfléchir !

Partager cet article

Repost 0
Published by Nuits d'Insomnies - dans Fantasy
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de nuitsdinsomnies
  • Le blog de nuitsdinsomnies
  • : "Je t'aime, je t'aime, je t'aime ! Je t'aime plus que le chocolat ! Je t'aime d'un amour plus grand que le monde ! Je t'aime tant que je ne sais pas comment te le dire...!" Chloé Zanders (Le Pacte des McKeltars)
  • Contact

Lecture en cours

    lilith-saintcrow-a-la-droite-du-diable   Vous me reconnaissez ? Danny Valentine, pour vous servir, nécromante et mercenaire. Je dors peu et je ne suis pas un caractère facile. Il faut dire que je viens tout juste de tirer un trait sur sept ans de ma vie – et sur mon partenaire – pour traquer quatre démons renégats qui se sont échappés de l’Enfer. Je finirai bien par les trouver. A moins qu’ils ne me trouvent d’abord. Mais personne n’a dit qu’il était facile d’être la main droite du Diable, hein ?

Liens