Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 17:10

larmes1

Présentation de l'éditeur:
« Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles…
»


Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!




 


 

Mon avis

 

Enfin un auteur français ose s'attaquer aux mastodontes américains, jusqu'ici indétrônables. Qui a dit que l'Urban Fantasy, la Bit lit ou bien encore la Romance Paranormale n'était que la propriété des écrivains outre atlantique ?

 

En plus d'être un auteur prometteur, Georgia est une illustratrice de talent et une personne extrêmement sympathique et accessible lors des divers échanges Facebookiens.

 

Moi qui suis adepte du genre Bit lit dans toute sa splendeur, du cru, du bestial, du sexuel ! J'ai été agréabement surprise tant cette histoire a accaparé mon esprit durant les 4 jours dont j'ai eu besoin pour parvenir au bout de ce pavé de pur bonheur.

 

L'écriture de Georgia est très fluide, mêlant avec brio passé et présent, ce qui n'est pas forcément un exercice facile, car bien souvent le lecteur se perd dans le fils de certaines histoires du genre.

 

Ne vous attendez pas à des effusions de sentiments, ou bien encore à des scènes de passion débridée. La relation entre Cornélia et Henri est beaucoup plus juvénile, plus sentimentale voire hésitante et en même temps compliquée de part leur passé commun. Le monde dans lequel évolus nos deux protagonistes est plus sombre voire plus "morbide" que les mondes dans lesquels nous avons l'habitude de nous immerger. Si la noirceur du quotidien d'Henri peut nous paraître parfois oppressante, la fraîcheur de Cornélia est là pour contrebalancer. Je ne peux malheureusement pas vous en dire davantage sans risquer de spoiler...

 

J'aurais juste une petite remarque que je n'adresserais pas à Georgia, mais plutôt à l'éditeur, sur la taille des caractères qui est vraiment petite et fatigue vite mes pauvres yeux de plus toute jeune de 34 ans. Mais bon sachant que le livre fait déjà 564 pages, je n'ose imaginer la taille du pavé ...

 

J'ai vraiment hâte de lire la suite et quand je pense qu'il va nous falloir attendre 1 an, ça me rend dingue "plus vite Georgia ... please". Cornélia et Henri me manquent déjà...

 

Allez les filles, foncez...vous ne regretterez pas !

Partager cet article

Repost 0
Published by Nuits d'Insomnies - dans Bit-Lit
commenter cet article

commentaires

sabruhu (leslecturesdesab) 23/11/2011 09:32

ahhh il me faut ce livre, il me faut ce livre!!!!!!! Plus que quelques jours et je le commande enfin!!!!! Je me réjouis de lire ce "petit" bijou!!!

Nuits d'Insomnies 23/11/2011 09:39



Oh que oui c'est un petit bijou comme tu dis, il m'a vraiment agréablement surprise ! De plus la couv. est magnifique et je trouve l'histoire fort bien trouvée, ça nous change de nos super heros
!



Présentation

  • : Le blog de nuitsdinsomnies
  • Le blog de nuitsdinsomnies
  • : "Je t'aime, je t'aime, je t'aime ! Je t'aime plus que le chocolat ! Je t'aime d'un amour plus grand que le monde ! Je t'aime tant que je ne sais pas comment te le dire...!" Chloé Zanders (Le Pacte des McKeltars)
  • Contact

Lecture en cours

    lilith-saintcrow-a-la-droite-du-diable   Vous me reconnaissez ? Danny Valentine, pour vous servir, nécromante et mercenaire. Je dors peu et je ne suis pas un caractère facile. Il faut dire que je viens tout juste de tirer un trait sur sept ans de ma vie – et sur mon partenaire – pour traquer quatre démons renégats qui se sont échappés de l’Enfer. Je finirai bien par les trouver. A moins qu’ils ne me trouvent d’abord. Mais personne n’a dit qu’il était facile d’être la main droite du Diable, hein ?

Liens